Mazarine Pingeot - Poubelle à secrets

Dans cet extrait relevant de la prose poétique, Mazarine Pingeot met en relief, grâce à la parataxe, la façon dont, dans son enfance, elle était obligée de contrôler ses actes et ses sentiments. Se pose alors la question de la mémoire : que deviennent les faits lorsqu'on les dissimule ?

Contributeur
A
Astrid1717
31930 points contributeur
31930

Les copines appartenaient à un monde qui me condamnait au rôle de Janus, pile et face, face petite fille rires et pleurs, pile animal silencieux qui connaît le langage des signes, antennes qui décryptent, système perfectionné de réception aux ultrasons et chuchotements, entre les deux, mur, barrière, poubelle, je jette les regards curieux, les questions douteuses, les petites infidélités, je jette ce qui dépasse, ce qui met en danger, ce qui ne convient pas aux relations de camaraderie, ce qui sort du cadre Barbie et Nutella. Poubelle aussi les souvenirs du dimanche, les dîners à la maison, les vacances de Noël, quand je joue à chat bisous dans la cour de l'école.

J'aime gagner, mais des bisous, ça veut dire flirt, invitation à la maison, échange d'histoires, intimité. Danger. Donc pas de bisous. Donc je perds. Donc je n'intéresse pas les garçons, et pas les filles non plus. Donc je suis seule. Dans la poubelle.

Je suis une poubelle à secrets.


Que deviennent les choses quand on les garde pour soi ? Peuvent-elles continuer de vivre ?

Les faits se sont abolis à n'être pas dits, la chair du monde s'est réduit à un vague parfum. Je suis une porte fermée, sans rien derrière, pas même une cellule, seulement du vent. Je n'ose pas l'ouvrir, la garder cadenassée fait encore illusion.



Aidez-nous en contribuant
Une petite explication et on vous rend le texte, promis.
En savoir plus sur le fonctionnement de Communotext

Résumé

Mazarine Pingeot, fille cachée de François Mitterrand, aborde la difficulté de vivre sa vie d'enfant lorsque l'on doit taire l'identité de ses parents. Elle a dû se construire dans la duplicité, ce qui a fait d'elle un animal traqué, obligé d'être aux aguets à chaque instant. Obligé de faire le tri à chaque fois qu'elle prend la parole, ce qui lui fait dire : "Je suis une poubelle à secrets."
Œuvre : Bouche cousue
Auteur : Mazarine Pingeot
Parution : 2005
Siècle : XXIe

Thèmes

secret, secret de famille, mémoire, duplicité, Janus

Notions littéraires

Narration : Sans objet
Focalisation : Sans objet
Genre : Autobiographie
Dominante : Narratif
Registre : Lyrique
Notions : parataxe, énumération, prose poétique, métaphore

Les figures de style et procédés d'écriture

  • rythme ternaire
    vahine
  • rythme ternaire
    vahine
  • rythme ternaire
    vahine
  • rythme ternaire/parallélisme de construction
    vahine
  • rythme ternaire/parallélisme de construction
    vahine
  • figure de style : rythme ternaire/parallélisme de construction
    vahine
  • Anaphore
    vahine
Signaler une figure de style/un procédé d'écriture

Textes et œuvres en prolongement

Philippe Grimbert, "Le Secret"