Le Corbeau et le Renard

Dans cette fable, La Fontaine exploite les ressources du discours direct qui, de façon performative, montre le pouvoir de la parole.

Contributeur
A
Astrid1717
31930 points contributeur
31930

Maître Corbeau, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un fromage.

Maître Renard, par l'odeur alléché,

Lui tint à peu près ce langage :

Et bonjour, Monsieur du Corbeau.

Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !

Sans mentir, si votre ramage

Se rapporte à votre plumage,

Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.

À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie ;

Et pour montrer sa belle voix,

Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.

Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,

Apprenez que tout flatteur

Vit aux dépens de celui qui l'écoute.

Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.

Le Corbeau honteux et confus

Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.




Aidez-nous en contribuant
Une petite explication et on vous rend le texte, promis.
En savoir plus sur le fonctionnement de Communotext
Œuvre : Fables, livre I
Auteur : Jean de La Fontaine
Parution : 1678
Siècle : XVIIe

Thèmes

ruse, flatterie, pouvoir de la parole, rapports de force

Notions littéraires

Narration : 3e personne
Focalisation : Sans objet
Genre : Apologue, Fable, Poésie
Dominante : Argumentatif
Registre : Satirique
Mouvement : Classicisme
Notions : valeurs du présent, argumentation indirecte

Entrées des programmes

  • 6e - Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques - fables et fabliaux, farces ou soties développant des intrigues fondées sur la ruse et les rapports de pouvoir

Les figures de style et procédés d'écriture

Aucun élément n'a encore été signalé sur ce texte.
    Signaler une figure de style/un procédé d'écriture

    Approfondir les notions littéraires présentes dans ce texte

    Le registre satirique

    Un texte satirique est un texte dont le but premier est de prendre pour cible un individu, un groupe, des valeurs ou des thèmes à première vue respectables, et de les rabaisser en en dévoilant les travers. Lisez notre article sur le registre satirique.