Baudelaire, Les Fleurs du Mal : “Les aveugles”

Dans ce sonnet évoquant la monstruosité et l’étrangeté incarnées par les aveugles, Baudelaire évoque l’angoisse existentielle du poète, figure condamnée à la solitude.

Contributeur
A
Astrid1717
31930 points contributeur
31930

Contemple-les, mon âme ; ils sont vraiment affreux !

Pareils aux mannequins, vaguement ridicules ;

Terribles, singuliers comme les somnambules,

Dardant1 on ne sait où leurs globes ténébreux.


Leurs yeux, d'où la divine étincelle est partie,

Comme s'ils regardaient au loin, restent levés

Au ciel ; on ne les voit jamais vers les pavés

Pencher rêveusement leur tête appesantie.


Ils traversent ainsi le noir illimité,

Ce frère du silence éternel. Ô cité !

Pendant qu'autour de nous tu chantes, ris et beugles,


Éprise du plaisir jusqu'à l'atrocité,

Vois, je me traîne aussi ! mais, plus qu'eux hébété2,

Je dis : Que cherchent-ils au Ciel, tous ces aveugles ?


Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, « Tableaux parisiens», CXXVII, 1857

Aidez-nous en contribuant
Une petite explication et on vous rend le texte, promis.
En savoir plus sur le fonctionnement de Communotext

Résumé

Dans les quatrains, Baudelaire décrit sans aucune compassion des aveugles qui marchent. Le ton change dans les tercets, où l’on comprend que ces êtres inquiétant symbolisent les hommes croyant encore à la possibilité d’une présence, d’une spiritualité. La chute met en relief la solitude du poète.
Œuvre : Les Fleurs du Mal
Auteur : Charles Baudelaire
Parution : 1857
Siècle : XIXe
Place de l'extrait dans l'œuvre : section “Tableaux parisiens”

Thèmes

aveugle, vision, monstre, symbole, angoisse, spiritualité, solitude du poète

Notions littéraires

Narration : Sans objet
Focalisation : Externe
Genre : Poésie
Dominante : Narratif, Descriptif
Registre : Ironique, Pathétique, Lyrique
Mouvement : Symbolisme
Notions : énonciation, sonnet, péjoratif, rejet, valeurs du présent

Entrées des programmes

  • 6e - Le monstre, aux limites de l’humain - contes merveilleux
  • 3e - Regarder le monde, inventer des mondes : visions poétiques du monde - poème pour faire comprendre la diversité des visions du monde correspondant à des esthétiques différentes
  • 1ere - La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle : métamorphoses esthétiques

Les figures de style et procédés d'écriture

  • allitération en "s"
    Astrid1717
  • périphrase
    Astrid1717
  • contre-rejet interne
    Astrid1717
  • enjambement
    Astrid1717
  • tournant énonciatif
    Astrid1717
  • enjambement
    Astrid1717
Signaler une figure de style/un procédé d'écriture

Approfondir les notions littéraires présentes dans ce texte

Le registre ironique

Un texte est ironique lorsque l’auteur dit le contraire de ce qu’il veut faire entendre au lecteur. Lisez notre article sur l'ironie.

Textes et œuvres en prolongement

“L’Aveugle”, Théophile Gautier ; “L’Albatros”, Baudelaire ; Pieter Bruegel l’Ancien : “Parabole des aveugles” ;